Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

# CONFORT ET INCONFORT

12 Juillet 2012 , Rédigé par Yay' Publié dans #ma vie mon oeuvre

# CONFORT ET INCONFORT

On avait pourtant tout prévu : un hôtel 3 étoiles (quitte à partir peu, autant partir bien !), en périphérie de la ville mais pas trop.

- "Vous préférez côté cour ou côté jardin ?"

(Là, attention, il faut traduire au même titre qu'une annonce immobilière qui promet un "pittoresque petit appartement" pour tenter de vendre un studio refait de bric et de broc par un étudiant en 1ère année d'architecture)

Donc "coté cour" dans l'hôtel, c'est côté voiture et bruit... nécessairement.

Nous, on est des malins donc pour se garantir le meilleur séjour possible, on ajoute quelques euros et on répond "côté jardin". Ouf, on l'a échappé belle !

Le passage de la réservation à la réalité donne de petits vertiges : ce séjour va-t-il être à la hauteur des photos et descriptions léchées sur internet ?

Une petite cour pour laisser les voitures sous les arbres. Une allée gravillonnée qui donne un charme à la demeure (avec une allée goudronnée, ça n'aurait été qu'un vulgaire Formule 1)

Une demeure elle-même un peu ancienne, couverte de végétation et qui porte fièrement son nom "Le Renaissance".

A l'intérieur c'est encore mieux : la moquette étouffe les bruits qui oseraient franchir les lourdes portes d'entrée ; le personnel est cordial, discret mais attentif.

Le grand escalier central se sépare en deux parties. On s'attendrait à voir descendre un marié d'un côté, sa promise de l'autre avec sa traîne dégoulinant sur les marches, un photographe mitraillant leur bonheur.

Des plantes décorent le mur du fond comme une cascade.

# CONFORT ET INCONFORT

Une fois dans la chambre, les derniers bruits de fond disparaissent. Notre cocon renferme un dernier trésor : un lit aussi large que long. Une douillette couette le recouvre, tirée à quatre épingles, d'un blanc immaculé.

# CONFORT ET INCONFORT

Le dîner servi sur la terrasse extérieure, sur fond de coucher de soleil est d'un niveau gastronomique ; la quantité nous assure une peau du ventre bien tendue et une somnolence préalable à la nuit à venir.

# CONFORT ET INCONFORT
# CONFORT ET INCONFORT

On avait donc tout prévu. Sans enfant ni contraintes, il y avait de quoi passer les deux meilleures nuits de l'année. Tant de charme, tant de touches de volupté, tant de perfection semblent invincibles. Aucun grain de sable ne saurait bousculer l'ordre des choses et le confort du client.

Un grain de sable non.

Un moustique le peut.

Partager cet article

Commenter cet article

Name 12/07/2012 18:39

T'étais à Mont de Marsan ???? Et tu me l'as même pas dit ??????

12/07/2012 21:04

Ben c't-à-dire... nan.