Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

# LA SALLE D'ATTENTE

8 Janvier 2013 , Rédigé par Yay' Publié dans #ma vie mon oeuvre

Je devisais, hier, des microbes qui ont décidé d'attaquer les organismes de toute ma famille. D'habitude, nous sommes costauds et nous n'attrapons pas grand'chose. Ou alors nous chopons la cochonnerie du moment, c'est vif, fulgurant et en 2 jours il n'y paraît plus rien.

Cette fin d'année, c'est la misère. A nous quatre, nous traînons une ribambelle de virus et/ou infections et nous les auto-refilons.

Une famille normalement constituée en profiterait pour se faire faire un check-up complet chez le médecin de famille.

Mais nous, nous reculons devant l'obstacle. Nous renâclons, nous nous trouvons moult excuses et prétextes pour ne pas y aller. "Ca va aller mieux demain", "Je me sens déjà mieux avec 92 cachets d'aspirine 1000".

Et il y a une bonne raison à cela : LA SALLE D'ATTENTE !

Celle de notre médecin fait 9m² maximum. C'est-à-dire 3m x 3m. Une p'tite chambre d'étudiant. A l'intérieur, une quinzaine de chaises, sagement alignées le long des murs. Au centre, la classique table basse avec les lectures.

L'unique fenêtre donnant sur l'extérieur doit certainement pouvoir s'ouvrir mais personne ne l'a jamais fait : il y a toujours un plus malade que soi à qui on n'ose pas imposer un courant d'air.

Je soupçonne la femme de ménage de ne pas aérer non plus. De fait, l'air de cette salle d'attente est terriblement vicié. Il suffit de poser la main sur la poignée pour sentir les microbes s'accrocher à la main et grimper sur nos vêtements ; il suffit ensuite de passer la tête par la porte pour que le reste de la famille des microbes s'accroche aux petits poils du nez et ça y est. Si nous étions un peu malades, nous venons d'attraper tous les virus du village.

Cette bulle de contaminations est le premier prétexte pour retarder le moment d'aller chez le doc. L'autre prétexte, c'est le temps que l'on va y passer.

Deux stratégies s'offrent à nous :

  • Soit nous nous présentons à l'improviste pendant les périodes d'ouverture (le matin ou la fin d'après-midi) Au bas mot, cinq voitures stationnent déjà devant sa maison/cabinet. Cinq multiplié par 1/4 d'heure de consultation chacun = 1h15 d'attente. A ce stade-là, on regarde méchamment celui qui a tout l'air d'être un visiteur médical. On ne sait jamais, il pourrait capituler et nous laisser passer, on n'aurait plus qu'une heure à rester là...

  • Soit nous nous la jouons finaude et nous nous présentons en avance dans la salle d'attente. Manque de bol, il y a autant de finauds que de malades. Autrement dit, pour être sûrs et certains d'être les vrais premiers, autant se présenter au cabinet... une heure avant l'ouverture officielle. Temps d'attente = 1h15.

En même temps, le concept de salle d'attente perdrait énormément de charme si on n'y ATTENDAIT jamais !

Et puis autant voir le bon côté des choses, c'est toujours l'occasion de se mettre à la page des actus people : "Tiens, mais, Adriana Karembeu, elle est à nouveau avec le footballeur ?? Ah mais non, le magazine date de 2010..."

Partager cet article

Commenter cet article