Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

# OLE

13 Juillet 2012 , Rédigé par Yay' Publié dans #puchero del hortelano, #en musique

# OLE

Cher Festival Arte Flamenco,

Permets-moi de te tutoyer, même si nous ne nous connaissons que depuis cette année (depuis quelques jours même)

J'ai eu envie de t'écrire pour te dire : MERCI !

Tu veux savoir comment je t'ai découvert ? :

Chaque début de mois de juillet, quand nous y pensons, nous cherchons une façon de marquer notre anniversaire de mariage. Généralement, nous nous retrouvons à deux dans un restaurant choisi avec soin.

En mars ou avril dernier, je vois passer sur la page de El Puchero del Hortelano, l'information comme quoi dans le cadre de leur tournée, on va pouvoir les retrouver en France. Mazette, NOTRE groupe andalou préféré, connu uniquement en Espagne (et un peu en Amérique du Sud) qui met les pieds en France ???!!!! Peux-tu imaginer mon émotion ? J'ai eu l'impression d'avoir 14 ans et d'attendre Jean-Jacques Goldman ! Pareil ! (quelle minette de mon âge n'était pas amoureuse de Jean-Jacques Goldman dans les années 80 début 90 ? Hein ?!)

Bref, ce groupe, nous le connaissons depuis une décennie puisque nous passons nos grandes vacances en Andalousie, chez la famille de l'Homme. Il nous a suffi d'écouter une seule fois leur premier album pour adorer leur style, leur rythme et tout écouter en boucle dans la voiture ou à la maison. Combien de fois on a chanté à tue-tête dans la voiture !

# OLE

Donc on adore El Puchero del Hortelano (El Puchero pour les intimes. Considérons-nous comme intimes, d'accord ?)

Alors manquer tous les concerts d'El Puchero en Espagne et savoir qu'ils passent quelque part en France à peu près sur la date de notre anniversaire de mariage, tu me vois venir, cher Festival, nous avons laissé tomber l'idée du restaurant pour nous offrir un week-end en amoureux chez toi, à Mont-de-Marsan. Eh oui, rien que pour El Puchero. Alors rien que pour les avoir fait venir, MERCI !

Le concert était à la hauteur de ce que nous attendions avec l'Homme : juste GENIAL ! J'ai essayé de ne pas cligner des yeux pendant 1h30 pour ne RIEN manquer et j'ai TOUT donné tout du long. Dieu que c'était bon ! La salle était toute petite, j'étais tout devant, je frétillais une heure avant et j'avais encore le sourire jusqu'aux oreilles une heure après (et un petit peu de courbatures aussi parce que j'ai beaucoup bondi) Et tu sais quoi, on a même pu aller les saluer après le concert. Rhoooo de vraies groupies de 14 ans, je te jure.

# OLE

Donc au début, c'était juste pour El Puchero. Mais voilà, nous t'avons adoré, Festival Arte Flamenco !

Notre première grande surprise a été de trouver chez toi l'ambiance si espagnole "comme là-bas dis !". Ensuite nous n'avons rencontré que des gens vraiment foncièrement gentils, ceux du Festival, enthousiastes, et les gens de la rue, heureux de faire découvrir leur chez-eux ou de pouvoir aider le passant.

# OLE# OLE
# OLE# OLE
# OLE# OLE

Et puis nous nous sommes penchés sur ta programmation, cher Arte Flamenco. Dilemme, nous avions envie d'être partout ! Nous avons donc flâné et alterné des séances de farniente sur l'une des nombreuses terrasses de ta ville et des spectacles qui font tourbillonner le sang dans les veines. De la Bodega à la scène de Festival de rues, des "punta-tacon", palmas, robes à volants, guitares aux chants, tout donnait envie de savoir faire tout ça pour vibrer en même temps que les artistes.

# OLE# OLE
# OLE# OLE
# OLE# OLE

Comment est-ce possible qu'une guitare à 6 cordes puisse sortir autant de notes si vite ? Qu'une fille si fine puisse chanter d'une voix si profonde ? Qu'autant de pieds puissent taper au même rythme ? Qu'une danse puisse donner envie de pleurer ?

Nous n'avons pas trouvé toutes les réponses... alors nous reviendrons.

A l'année prochaine, Arte Flamenco, porte toi bien et encore MERCI !

Partager cet article

Commenter cet article